コインを購入
マーケット
契約
現物
収益
Web3 new
Phemex学園
Academy > DeFi > Qu’est-ce que la monnaie ? >

Qu’est-ce que la monnaie ?

2020-12-30 07:56:01

La monnaie est une composante fondamentale de toutes les sociétés modernes. Nous sommes tous concernés par ce phénomène et structurons toute notre vie en fonction de l’argent que nous pouvons gagner et que nous avons l’intention de dépenser. La monnaie alimente les entreprises, les gouvernements et l’économie mondiale dans son ensemble. En raison de son omniprésence, nous considérons souvent ce fait pour acquis sans jamais nous arrêter pour réfléchir aux origines et aux théories qui le sous-tendent.

Cet article vous fournira une brève introduction à l’histoire, aux propriétés et aux fonctions essentielles de la monnaie. Ces connaissances serviront de bases qui vous permettront de comprendre des concepts financiers plus avancés au fur et à mesure que nous progresserons dans cette série.perpetual contract

Le troc

Comme c’est souvent le cas, la meilleure façon de commencer est peut-être de commencer par le commencement. Imaginez que vous êtes un humain vivant dans une époque lointaine où la monnaie n’existe pas encore. Vous êtes spécialisé dans la culture des pommes. Bien sûr, les pommes ne sont pas la seule chose dont vous avez besoin pour survivre, vous avez aussi besoin d’outils, de vêtements et d’autres types de nourriture. Comment se procurer ces autres biens et services ? Vous vous engagez dans un processus connu sous le nom de troc. En d’autres termes, vous échangez simplement vos pommes avec d’autres personnes qui disposent des choses dont vous avez besoin. Cela peut sembler être une solution simple et légitime en apparence, mais à mesure que les sociétés se développent et que vos besoins deviennent plus complexes, le troc devient rapidement inefficace.

Limitations

Examinons quelques-unes des limites de ce système d’échange précaire. Pour commencer, imaginez que vous avez besoin de peaux d’animaux (cuir) pour fabriquer des vêtements. Que se passe-t-il si la personne produisant ces peaux ne veut pas de vos pommes ? Cela introduit le concept de double coïncidence des besoins, c’est-à-dire que tous les participants à un échange doivent vouloir exactement les biens que chacune des parties a à offrir. La seule façon de résoudre ce problème est d’échanger vos pommes contre le bien que le producteur de peaux désire, mais vous risquez de vous retrouver à nouveau confronté au même problème.

Le second problème auquel vous allez être confronté est l’absence d’une mesure standard de la valeur. Combien de pommes vaut une peau d’animal ? Qu’en est-il de tous les autres articles ou services dont vous avez besoin, quel est leur coût par rapport à vos pommes ? Il est évident qu’il est vite très difficile de répondre à cette question dans un tel système commercial, et plus on échange de marchandises, plus cela devient compliqué.

De même, même si vous convenez d’un taux de change ou d’une valeur exacte pour votre article par rapport à celui que vous souhaitez, ce prix fixe peut encore présenter des problèmes. Imaginez par exemple que vous avez convenu qu’une peau vaut 10 de vos pommes. Si le producteur de peaux ne veut que cinq de vos pommes, l’échange ne peut avoir lieu, car une peau coupée en deux deviendrait sans valeur. C’est ce que l’on appelle l’indivisibilité des biens.

Une autre difficulté encore serait la capacité à stocker les richesses. De nombreux biens que vous voulez et dont vous avez besoin, y compris vos pommes, sont périssables. Si vous vous retrouvez avec tout ce dont vous avez besoin pendant une période prolongée, vous voudriez accumuler et stocker votre patrimoine pour l’utiliser dans de futures transactions. Évidemment, cela n’est pas possible, car vos pommes pourraient pourrir bien avant que vous ayez la possibilité de les échanger. La seule façon d’atténuer ce problème est de commencer par échanger d’autres biens non périssables qui conservent leur valeur au fil du temps.

Les monnaies commodités

La dernière phrase du paragraphe ci-dessus laisse entrevoir une solution potentielle qui permettrait de relever les nombreux défis liés au troc. L’utilisation des monnaies commodités a constitué une étape majeure vers la création de la monnaie telle que nous la connaissons aujourd’hui. La monnaie commodité est essentiellement un bien qui a un degré élevé de valeur générale intrinsèque, ce qui en fait un candidat idéal pour être détenu, stocké et échangé contre tous les autres biens. Le meilleur exemple en est l’or.

L’utilisation de l’or comme moyen d’échange de base résout tous les problèmes présentés ci-dessus :

  • la valeur de l’or est universellement acceptée et donc négociable contre tout bien ou service ;
  • l’or peut être divisé en unités standard pour mesurer et prescrire la valeur de tous les autres biens ;
  • enfin, l’or est facilement stockable pour toute période de temps.

Outre l’or, d’autres métaux comme l’argent et le cuivre, et même d’autres produits comme le sel, le thé ou les coquillages ont également été utilisés comme monnaies commodités.

Néanmoins, les monnaies commodités avaient également un défaut ou une faiblesse majeure. À mesure que les sociétés se développaient, que le commerce augmentait et que le nombre de biens grandissait, l’offre d’un type donné de monnaie commodité ne parvenait plus à répondre à la demande. Prenons par exemple une société qui accepte les feuilles de thé comme sa forme primaire de monnaie. Pour que le commerce soit efficace, il faudrait que les gens aient tous une certaine quantité de feuilles de thé, et plus le commerce augmente, plus il faudrait de feuilles de thé en circulation. Malheureusement, l’offre de feuilles de thé est limitée par de nombreux facteurs tels que les saisons, le nombre de plantations et la consommation de thé elle-même. Cela a conduit au prochain grand développement dans l’histoire de la monnaie.

Les monnaies représentatives et fiduciaires

Au début, les monnaies commodités ont commencé à se transformer en monnaies représentatives. Si nous revenons en arrière et que nous considérons l’or ou d’autres métaux, les principaux commerçants et les banques qui contrôlaient l’approvisionnement de ces produits ont commencé à émettre des reçus qui étaient remboursables ou échangeables contre ces produits plutôt que de distribuer le produit réel lui-même. Peu à peu, ces reçus sont devenus des moyens de paiement universellement acceptés et c’est ainsi qu’est née la monnaie papier. Ces billets à ordre ou billets de banque n’avaient aucune valeur intrinsèque réelle. À la place, ils tiraient leur valeur des objets (comme l’or) auxquels ils étaient adossés.

Jusqu’à une date relativement récente, la plupart des pays du monde utilisaient l’étalon-or, un système dans lequel les billets de banque pouvaient être convertis en quantités fixes d’or à tout moment. Ces billets ont ensuite été officialisés comme ayant cours légal, ce qui signifie que, selon la loi, ils seraient reconnus comme moyen de paiement acceptés pour les dettes, les biens ou les services. Rapidement, il est devenu peu intéressant de les échanger contre leur équivalent en or.

C’est à ce stade que l’étalon-or a été abandonné. D’une part en raison de l’inefficacité, déjà mentionnée, du maintien d’un certain approvisionnement en or ou en toute autre matière première sous-jacente, et d’autre part du fait que les gens avaient déjà suffisamment confiance dans ces billets en tant que forme de paiement acceptable. Cela signifie que ces billets n’étaient plus échangeables contre de l’or, ni en pratique ni en théorie.

Mais alors, cela signifie-t-il que ces billets, n’étant plus adossés à quoi que ce soit, n’ont plus aucune valeur intrinsèque ? Pas exactement, bien que ces derniers ne soient plus adossés à aucune commodité, il y a toujours un élément de valeur sous-jacent. Cette valeur vient de la force, de la confiance et de la capacité d’un gouvernement à faire respecter la légitimité de l’utilisation de ces billets comme moyen de paiement. C’est ce qu’on appelle la monnaie fiduciaire et c’est le principal système monétaire que nous utilisons aujourd’hui. La monnaie fiduciaire représente un symbole de l’accord mutuel et de la confiance que nous plaçons à la fois dans nos gouvernements et les uns dans les autres pour que nous acceptions ces billets comme moyen de paiements valable.

(Les monnaies numériques de banques centrales font parler d’elles ces derniers temps. Découvrez le développement des CBDC)

Le concept d’argent a évolué à de multiples reprises au cours de notre histoire. Elle a commencé comme un moyen de remédier aux inefficacités du troc, s’est attachée à certaines marchandises ayant une valeur intrinsèque universelle avant d’aboutir finalement à un système largement fondé sur la confiance. Bien que presque tous les pays utilisent aujourd’hui des monnaies fiduciaires comme carburant de base pour faire tourner leur économie, la monnaie n’a pas encore fini d’évoluer.

Les nouvelles monnaies numériques basées sur l’anonymat, la décentralisation et la sécurité redéfinissent une fois de plus notre compréhension de la monnaie et de la valeur. Cependant, nous discuterons de ces alternatives modernes et des technologies qui les sous-tendent dans les prochains articles de cette série. D’ici là, restez à l’écoute et consultez notre bulletin d’information pour être informé de toute mise à jour.


Pour toute demande de renseignements, contactez-nous à l’adresse support@phemex.zendesk.com .
Suivez notre compte Twitter officiel pour rester au courant de notre actualité.
Rejoignez notre communauté sur Telegram pour interagir avec nous et d'autres traders Phemex.
Phemex | Break Through, Break Free
giftRegister to get $180 Welcome Bonus!
Email
Password
招待コード(任意)
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Telegram
  • Discord
  • Youtube
Subscribe Phemex

フェメックスに登録して、今すぐ暗号化の旅を始めましょう!

サインアップで$180をゲット

Bonus

新しいモデレーターを呼んで報酬を獲得しましょう。近々オンチェーンに登場します