Notice: Undefined index: Features in /data/phemex/wp/wp-content/themes/knowall/header.php on line 1374
combobox arrow
Blog Phemex
Blog Crypto Phemex : Découvrez les dernières nouvelles, les mises à jour et des analyses du secteur sur les contrats à terme Bitcoin, le trading de Bitcoin, l’échange de dérivés sur cryptos et tout ce qui touche à la technologie blockchain.

Qu’est-ce que Bitcoin ?

Dans notre dernier article, Qu’est-ce que la technologie de la blockchain ? nous avons présenté les fonctions et les caractéristiques fondamentales de la blockchain. Comme vous allez le voir, ces attributs se manifestent inévitablement dans Bitcoin ainsi que dans de nombreuses autres cryptomonnaies. En fait, tous les concepts abordés jusqu’à présent dans cette série (les origines de la monnaie, les paiements numériques et la blockchain) sont repris et nécessaires pour une bonne compréhension de Bitcoin.

Bitcoin, une sorte de monnaie numérique

Commençons par les bases. Bitcoin est un type de monnaie, tout comme les commodités, qu’elles soient représentatives ou monnaies fiduciaires, il nous permet de stocker, de mesurer et de transférer des richesses. Cependant, au lieu d’être un objet physique comme une pièce d’or ou un morceau de papier, Bitcoin est entièrement numérique et est représenté par un code à l’intérieur d’un ordinateur. À ce stade, beaucoup sont souvent confus quant à la valeur que pourrait avoir quelque chose d’intangible.

Pour démystifier ce concept, revenons à notre premier article sur la monnaie. Bien qu’à un moment donné, les humains aient utilisé des commodités ou des objets ayant une valeur intrinsèque comme monnaie, nous avons fini par les remplacer par des billets ou des bons. Le papier en lui-même était pratiquement sans valeur, mais chaque billet était accompagné d’une promesse qu’il pouvait être échangé contre une certaine quantité d’or à tout moment. Cependant, avec le temps, même cet étalon-or a été abandonné et la monnaie fiduciaire a été adoptée. Mais alors, si la monnaie fiduciaire n’est adossée à aucune commodité, comment se fait-il qu’elle soit universellement acceptée comme monnaie aujourd’hui ? Ce qui lui donne de la valeur, c’est essentiellement la confiance. Nous avons confiance dans la capacité de notre gouvernement à faire respecter l’utilisation de ces billets et nous avons confiance dans l’acceptation mutuelle de la monnaie. En d’autres termes, la valeur est créée lorsque nous convenons que quelque chose a de la valeur. La forme qu’elle prend, qu’il s’agisse d’une pièce de monnaie, d’un morceau de papier ou même d’un code informatique, est sans importance. Maintenant que nous avons établi que tout peut tirer profit de la confiance que nous lui accordons, voyons pourquoi nous pouvons faire confiance à Bitcoin alors même qu’il n’y a aucune autorité centrale, telle qu’un gouvernement, le soutenant.

Numérisation

Avant de nous plonger dans la technologie et les caractéristiques qui font de Bitcoin une alternative de confiance aux monnaies fiduciaires, revenons brièvement à notre article sur les paiements numériques. Dans notre quête incessante de simplification du processus d’exécution des transactions, même l’utilisation physique et les échanges de devises fiduciaires ont diminué. À la place, nous enregistrons désormais les transferts de valeur sous forme numérique.

En déposant nos fonds dans une banque, cette institution peut tirer parti des technologies réseau et mobile pour enregistrer instantanément les transactions. Tant qu’il existe un registre méticuleux et précis de qui a payé qui, il n’est pas nécessaire de déplacer d’argent sous forme liquide. Encore une fois, ce type de système de transaction numérique ne fonctionne qu’en raison de l’élément de confiance. Nous avons confiance dans la capacité de notre banque à enregistrer les transactions, à être fidèle à ces enregistrements et à les protéger contre toute altération malveillante.

En l’absence de cet intermédiaire fiable, la seule façon pour nous d’accepter que de l’argent a été envoyé ou reçu serait de l’échanger physiquement en mains propres. Là encore, la question se pose : comment pouvons-nous faire confiance à un système décentralisé comme celui de bitcoin, dans lequel un réseau d’utilisateurs du monde entier participe à ces tâches d’enregistrement ? Qu’est-ce qui empêche les gens de modifier des enregistrements ou de changer du code informatique pour prétendre qu’ils ont plus d’argent ? Après tout, nous sommes tous, dans une certaine mesure, des acteurs égoïstes et intéressés. Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, c’est là qu’intervient la technologie de la blockchain. Elle a justement été conçue pour répondre à toutes ces questions et bien d’autres encore.

(Intéressé par l’achat de Bitcoin ? Sur Phemex, vous pouvez acheter des bitcoins par carte de crédit instantanément et en toute sécurité.)

Blockchain

Voyons comment Bitcoin s’appuie sur chacun des éléments fondamentaux de la blockchain pour devenir une alternative sûre à la monnaie traditionnelle.

Centralisation vs Décentralisation

Avant de répondre à la question principale posée ci-dessus, il est important de comprendre qu’un système centralisé comporte également des inconvénients. Qu’il s’agisse d’un gouvernement ou d’une banque, la confiance que vous leur accordez suppose qu’ils feront du bon travail. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Il existe de nombreux exemples à travers l’histoire de gouvernements qui ont complètement mal géré leurs responsabilités fiscales et économiques, ce qui a conduit à une hyperinflation et finalement à l’effondrement de leur monnaie. De même, il existe de nombreux exemples d’institutions financières ou bancaires qui n’ont pas été en mesure de conserver des fonds ou des relevés de transactions de manière sécurisée. Pire encore, on a constaté que de nombreux établissements trompaient activement et malicieusement les clients afin de détourner des fonds.

Une partie du problème réside dans le contrôle et l’autorité totale que ces institutions exercent sur vos enregistrements et vos fonds. Il n’y a pas de moyen raisonnable de vérifier ni de dicter ce qu’ils font réellement avec votre argent en coulisses. Bitcoin résout ce problème en enregistrant toutes les transactions sur une blockchain. Rappelons qu’une blockchain est essentiellement un registre public qui n’est sous le contrôle d’aucune entité. La nature publique de ce registre élimine la nécessité de faire aveuglément confiance à une institution centrale, car chaque transaction peut être facilement retracée et vérifiée. En outre, il est beaucoup plus difficile (presque impossible) pour un attaquant de falsifier ces enregistrements, car il n’existe aucun point unique de défaillance. Le registre virtuel de Bitcoin est distribué dans le monde entier sur d’innombrables copies qui devraient chacune être modifiées pour compromettre le système.

Afin d’étudier plus en détail comment il est possible de maintenir un registre public sans avoir à se soucier des transactions frauduleuses ou invalides, passons en revue et élargissons nos connaissances sur la blockchain.

Sécurité et mining

Comme nous l’avons expliqué dans l’article sur la blockchain, cette technologie tire son nom du fait qu’il s’agit essentiellement de blocs de données de transactions qui se lient les uns aux autres au fur et à mesure qu’ils sont vérifiés.

Illustrons ce processus par un exemple. Vous possédez 1 bitcoin et vous le transférez à un ami. Tout le monde est en mesure de vérifier si votre compte (portefeuille) contient les fonds et si la transaction contient votre signature unique. Ce processus se fait par le biais de l’infrastructure des clés publiques dont il a été question dans l’article précédent. Alors que les transactions frauduleuses sont rejetées, des centaines de transactions vérifiées sont regroupées en blocs. Avant qu’un bloc ne soit officiellement ajouté à la blockchain et ne devienne un élément permanent du registre public, il doit satisfaire à certaines exigences. La plus importante d’entre elles est la résolution d’un puzzle mathématique.

Ce puzzle est incroyablement difficile et complexe, et sa résolution nécessite une puissance de calcul importante. Les individus ou les groupes d’individus connus sous le nom de mineurs utilisent des équipements spécialisés pour aider à résoudre ces problèmes. Une explication simplifiée à l’extrême de ce processus est que ces ordinateurs essaient continuellement différentes variables connues sous le nom de nonces jusqu’à ce que l’une d’entre elles donne la bonne réponse. Le premier mineur qui trouve la bonne réponse peut ajouter son bloc à la chaîne. Pour prouver que ce mineur a fait son travail correctement et qu’il n’essaie pas d’ajouter un bloc sans lui prêter sa puissance de calcul, d’autres mineurs vont tester le même nonce pour vérifier qu’ils arrivent aussi à la bonne réponse. Cela prouve, de fait, la légitimité du mineur comme ayant trouvé le bon nonce sans avoir à dépenser des ressources considérables. Si tout est correct, le nouveau bloc est ajouté à toutes les copies de la blockchain.

En outre, comme il a été mentionné dans l’article précédent, cette réponse correcte se trouve être une chaîne de caractères (valeur de hachage) qui fonctionne comme un nom ou un code différenciant chaque bloc les uns des autres. Une partie de la résolution ou de l’obtention du code correct consiste à utiliser la valeur de hachage du bloc précédent. La conséquence directe est que chaque bloc valide aura une valeur de hachage inévitablement liée au bloc précédent et au bloc suivant. En d’autres termes, les blocs s’enchaînent les uns aux autres. Tenter de modifier un seul bloc perturberait la logique mathématique de l’ensemble de la chaîne.

Pour en revenir au puzzle mathématique, ce mécanisme fonctionne également comme un moyen de dissuasion contre les mauvais acteurs. Le puzzle est si coûteux à résoudre qu’il est alors plus logique de simplement respecter les règles. Pourquoi ? Parce que la résolution de l’énigme rapporte une récompense. Chaque fois qu’un mineur ajoute un bloc légitime à la chaîne, il reçoit un certain montant de BTC en guise de paiement. De plus, les utilisateurs paient également des sommes variables sous forme de frais de transaction chaque fois qu’ils déplacent leurs coins. Plus les frais payés sont élevés, plus les mineurs seront nombreux à donner la priorité à ces transactions, à les vérifier et à les ajouter à la blockchain.

Autres avantages de Bitcoin

Une monnaie déflationniste

Le système est conçu pour permettre l’émission d’un maximum de 21 millions de bitcoins au total. Cela fait du bitcoin une monnaie déflationniste. En d’autres termes, Bitcoin n’est pas sujet à une baisse de valeur due à la décision d’une banque centrale d’imprimer davantage de monnaie. Bien qu’un jour les mineurs ne seront plus récompensés par le système, ils seront toujours incités à continuer leur travail grâce aux frais de transaction qu’ils reçoivent des utilisateurs.

Des coûts réduits et des temps d’attente plus courts

L’attribut de décentralisation que nous avons décrit précédemment signifie également des coûts plus faibles et des temps d’attente plus courts. Dans le monde de la finance traditionnelle, non seulement nous devons faire aveuglément confiance aux intermédiaires pour gérer nos fonds en toute bonne foi, mais nous devons aussi les payer pour le faire. Ces frais sont beaucoup plus élevés que ceux payés aux mineurs. Par ailleurs, pour que l’argent circule dans le monde entier, il doit souvent passer par de nombreuses institutions et procédures, ce qui entraîne des délais d’attente beaucoup plus longs. Pour Bitcoin, tout l’argent que vous envoyez va directement à votre destinataire.

Anonymat

L’anonymat est un autre avantage qui est quelque peu contre-intuitif au début. En effet, bien que la blockchain ou le registre des transactions soit entièrement public et facilement accessible à tous, l’identité des personnes impliquées ne l’est pas. Comme nous l’avons mentionné, les transactions sont liées à des signatures uniques qui fonctionnent comme des noms d’utilisateur, mais ne sont pas pour autant des noms légaux réels. Cela permet de protéger votre vie privée, surtout dans un monde de plus en plus soumis à la surveillance des gouvernements.

Points clés à retenir

En résumé, Bitcoin est un nouveau type de monnaie qui vous offre anonymat, décentralisation, sécurité, rapidité, épargne et un mécanisme anti-inflationniste intégré. Bien qu’il ne soit représenté que par des lignes de code dans un ordinateur, le système est si ingénieusement conçu que de plus en plus de personnes commencent à lui faire confiance, lui donnant ainsi une valeur significative.

La technologie de la blockchain qui l’alimente crée un environnement autonome dans lequel les participants sont récompensés pour maintenir et sécuriser le système. Plus elle est sûre, plus les gens y adhèrent et plus chacun en profite au final.

(Pour en savoir plus sur les alternatives à Bitcoin, lisez : les altcoins expliquées)


Pour plus d'informations contactez-nous au support@phemex.zendesk.com .
Suivez notre compte Twitter officiel, pour rester informé des dernières nouvelles.
Rejoignez notre communauté sur Telegram pour interagir avec nous et d'autres Traders Phemex.
Phemex, Trade Simple!